4/5

1 avis

Profils paysans : chapitre 1, l'approche. chapitre 2, le quotidien

Depardon, Raymond (1942-....). Metteur en scène ou réalisateur

Edité par Gcthv [distributeur] - 2006

 

Connectez-vous pour réserver les documents empruntés.

Suggestions

Du même auteur

J. O. | Depardon, Raymond (1942-....). Auteur

J. O.

Auteur : Depardon, Raymond (1942-....). Auteur

Edition : Seuil. [Paris]

Année de publication : 2004

Type de document : Livre

Reporters. 10 minutes de silence pour John Lennon | Depardon, Raymond (1942-....). Metteur en scène ou réalisateur

Reporters. 10 minutes de silence pour John Le...

Auteur : Depardon, Raymond (1942-....). Metteur en scène ou réalisateur

Edition : La Sept Vidéo

Année de publication : 2000

Type de document : DVD

Faits divers. New-York, N.Y. | Depardon, Raymond (1942-....). Metteur en scène ou réalisateur

Faits divers. New-York, N.Y.

Auteur : Depardon, Raymond (1942-....). Metteur en scène ou réalisateur

Edition : La Sept Vidéo

Année de publication : 2000

Type de document : DVD

Sur le même sujet

Paul dans sa vie | Mauger, Rémi. Metteur en scène ou réalisateur

Paul dans sa vie

Auteur : Mauger, Rémi. Metteur en scène ou réalisateur

Edition : Agence 3c - Les Films Du Paradoxe [distributeur]

Année de publication : 2007

Type de document : DVD

Profils paysans : chapitre 3 : La Vie moderne | Depardon, Raymond. Metteur en scène ou réalisateur

Profils paysans : chapitre 3 : La Vie moderne...

Auteur : Depardon, Raymond. Metteur en scène ou réalisateur

Edition : Sony Pictures Home Entertainment [distributeur]

Année de publication : 2009

Type de document : DVD

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Avis de bibliothécaire - Médiathèque de Suresnes 4/5

    Raymond Depardon rend ici hommage à un monde qui disparaît. C’est avec pudeur et respect qu’il filme la vie, ou la survie parfois, des derniers paysans à l’ancienne dans le Massif Central. On découvre leur quotidien solitaire dans les petites fermes reculées qui sont en train de mourir. On voit aussi que les quelques jeunes qui tentent de reprendre les exploitations se heurtent à mille difficultés... A force de patience, le cinéaste gagne la confiance des personnes qu’il filme et parvient à restituer la réalité d’un milieu déjà presque oublié. Le point fort de ce documentaire est, pour moi, l'absence de pittoresque et de nostalgie citadine.

    par Aline, bibliothécaire Le 25 août 2012 à 18:00